• Dr.mère.2mômes

Cosmétiques et conservateurs en 2020

Mis à jour : 4 juin 2020

Partie 1 : Ce que le consommateur devrait savoir


En rédigeant cet article, j’étais étonné de la quantité d’information destinée au grand public, concernant la composition des cosmétiques, disponible sur le site de santé Canada.


Vérifier les ingrédients sur les étiquettes des produits


Malgré l’existence d’une règlementation, on incite de façon intelligible, les consommateurs à se responsabiliser et vérifier par eux même, les ingrédients sur les étiquettes des produits.


La question qui se pose, est-ce que tous les Canadiens vérifient les étiquettes des produits ? Sont-ils capables de différencier les multiples appellations des ingrédients ? Je présume que non.

Dire qu’on ne sait pas lire la liste des ingrédients n’est plus une excuse en 2020.

On peut trouver par une simple recherche internet, la toxicité de chaque ingrédient, juste en tapant son nom sur internet.

Au pire, on peut simplement, téléphoner à santé Canada, et l’on obtiendra la réponse exacte (je vous joins les liens plus bas).


L’utilité des conservateurs dans un produit


Aucun conservateur n’assure une parfaite innocuité pour la peau et l’organisme.

Contrairement à ce que pensent certains d’entre nous, la présence de conservateurs dans un produit est un bon signe. Mais ! Cela dépendra fortement, de sa toxicité ainsi que d’autres paramètres tels que son dosage, la combinaison avec d’autres composants, les conditions fabrication et d’entreposage… etc.


Même dans les produits les plus sains, il est obligatoire d’utiliser un ou des conservateurs selon la composition et le pourcentage d’eau dans le produit. Ceci a pour but de protéger le consommateur des diverses contaminations, et surtout prolonger « la vie » du produit fini, car il passe des mois, voire des années sur les tablettes.


L’abus de confiance entre le fabricant et le consommateur


Malheureusement, certains fabricants font ce qu’on appelle, de la publicité mensongère. Ils essayent d’attirer les clients par différentes techniques telles qu’une belle bouteille, avec un emballage vert, écrit dessus « sans paraben » ou « naturel » et parfois ils osent « Bio » sans pouvoir le justifier dans la liste des ingrédients. Comment un simple consommateur pourra-t-il en déceler le vrai du faux ?


Les choix offerts aux consommateurs


Trois choix sont donc possibles pour le consommateur


1— Prendre connaissance de la liste des ingrédients dans les produits conventionnels,


2 — Opter pour des produits cosmétiques certifiés biologiques, dont les conservateurs sont généralement plus dignes de confiance.


3— Le choix que je recommande fortement est d’apprendre à fabriquer ses cosmétiques par soi-même !


Ce dernier choix permet d’une part de réaliser des recettes parfaitement adaptées à votre type de peau, de connaitre la composition exacte du mélange. Le plus grand avantage est de limiter, voir éviter l’utilisation de conservateurs présentant trop de risques.

Sans négliger la possibilité du recyclage des contenants, après une bonne désinfection bien sûr.

Selon vous, quel est la meilleure solution, entre ces trois choix ?




Liens utiles:

https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-produits-consommation/cosmetiques/liste-critique-ingredients-cosmetiques-ingredients-interdits-usage-restreint/liste-critique.html#t2b


https://www.canada.ca/fr/sante-canada/organisation/contactez-nous.html




50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Abonnez-vous à notre infolettre

©2020 par Mon Paradis Bio